Établissement des Boëtes

 

La réunion s’est déroulée le 16 février aux Foyers Les Boëtes à Artres (59)

27 membres du réseau s’étaient déplacés représentant 16 établissements ou services des départements du Nord, du Pas de Calais, de l’Aisne et de la Marne.

 

Foyers Les Boëtes, présentation

La matinée a débuté par une présentation des locaux à partir de photos. Nous avons fait le choix de ne pas visiter les structures afin de ne pas déranger les résidents sur leur lieu de vie.

Nos établissements accueillent des personnes adultes en situation de handicap visuel avec déficiences associées sur notification d’orientation de la MDPH. Notre site comporte 3 bâtiments : un foyer de vie, un foyer d’accueil médicalisé et le château.

Le foyer de vie a ouvert en mars 2003. Il accueille 33 résidents. En semaine, les journées sont rythmées de manière identique. Les résidents se rendent en activités matin et après-midi.

Les activités se déroulent de 10H à 11H30 et de 14H45 à 16H15. Elles sont déterminées en fonction du PPI et des souhaits de chaque résident en tenant compte de ses besoins, de ses difficultés mais aussi de son potentiel et de ses aspirations. Chaque activité a un ou plusieurs objectifs au niveau moteur, psychique, cognitif, sensoriel ou social.

Le Foyer d’Accueil Médicalisé accueille 15 résidents (13 accueils permanents et 2 accueils temporaires), dont l’état de santé justifie une surveillance médicale et des soins constants nécessitant une certaine médicalisation ainsi qu’un soutien dans les actes essentiels de la vie. Il a ouvert le 1er octobre 2012. Son ouverture a pu se faire grâce à l’existence du foyer de vie. Les moyens sont mutualisés et les activités se font en transversalité. Les journées se déroulent de façon similaire à celles du foyer de vie.

Au sein du château, on retrouve les bureaux des thérapeutes (2 psychologues à mi-temps, une ergothérapeute, une psychomotricienne et une équipe de jour composée d’un animateur sportif et d’une éducatrice coordonnatrice), des salles d’activités dont la salle snoezelen et la salle de stimulation visuelle ainsi que la salle de restauration du foyer de vie où s’est déroulée la réunion.

Le matériel

Il a été évoqué l’utilisation d’une nouvelle lampe pour renforcer l’effet lumière blanche dans une salle (dont nous avions déjà parlé lors de la précédente réunion) :

Eventlight Projecteur 30 Watts lumière noire LED (coût approximatif 150 euros) : https://www.eventlights.shop/fr/projecteur-uv-led-de-30-w/a-82/

L’avantage de cette lampe est qu’elle est transportable.

Nous nous sommes ensuite rendus dans notre salle de stimulation visuelle. Chacun a pu y voir le matériel investi par l’établissement et la façon dont cette salle a été aménagée. Il faut savoir que cette salle est avant tout une salle d’activité. Nous avons donc fait le choix d’y installer des rideaux occultant permettant d’y cacher derrière tout le matériel qui n’est pas nécessaire à la stimulation visuelle. Ceci afin d’éliminer toute stimulation non nécessaire et permettant un maximum de concentration. L’avantage également de cette salle est qu’elle se trouve au second étage et qu’il y a peu de passage et donc peu de stimulations auditives qui pourraient détourner l’attention des résidents.

Matériel clignotant

Quelques exemples, à se procurer par exemple sur des sites marchands type Amazon :

1- Collier clignotant

2- Balle rebondissante et clignotante

3- Doigt lumineux

4- Doigt lampe

Beaucoup d’accessoires fluo viennent du site www.couleurdenuit.com

Présentation du travail en stimulation visuelle

Madame Liégeois (ergothérapeute de l’établissement) a présenté les 2 types d’accompagnement qui vont être mis en place au sein des foyers Les Boëtes :

  • Ludique en accompagnement éducatif
  • Thérapeutique en ergothérapie

Vous retrouverez le détail de cette présentation à partir de la page 22 du Diaporama de présentation des Boëtes

La poursuite visuelle

Ci-dessous quelques photos illustrant la diversité des outils utilisés dans le cadre du travail autour de la poursuite visuelle.

Prochaine rencontre

Initialement prévue le 1er juin, la prochaine rencontre est finalement arrêtée au 29 juin 2018 à Reims.

Le thème qui a été choisi est : situation problème, chacun venant avec une situation qui lui pose des difficultés.


Claire Cheval AMP, Sandra Navez ME, Delphine Liégeois ergothérapeute, Julie Lecomte ES Coordonnatrice

Marina Soler, documentaliste